Fait troublant n° 4

Seulement 15 % des filles du secondaire ont un niveau élevé d’estime de soi.

Plusieurs facteurs jouent sur l’estime de soi. Chez les adolescentes, l’image corporelle a une importance majeure dans la construction de cette auto-estime. C’est un phénomène complexe, fortement influencé par l’environnement (les médias, la culture populaire, la famille, les pairs, les enseignants, etc.).

Le Y des femmes a développé plusieurs programmes et outils à ce sujet :

Je suis beaucoup beaucoup plus  |  Capsules sur l’hypersexualisation  |  Sexy Inc.  |  Ma santé m’appartient

Cette donnée est tirée de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2010-2011. Le visage des jeunes d’aujourd’hui : leur santé mentale et leur adaptation sociale, Tome 2, publiée par l’Institut de la statistique du Québec.

Poursuivre mes achats